dimanche 7 avril 2019

GRANDE VENTE DE LIVRES - 11 et 12 mai 2019 à SAINT-DIÉ-DES-VOSGES

Bientôt la 18 ème édition de notre grande vente de livres .
ATTENTION NOUVEAU LIEU CETTE ANNÉE : ESPACE FRANÇOIS MITTERAND

samedi 11 et dimanche 12 mai 2019
Espace François Mitterand
Rue du 11 novembre 1918
88100 Saint-Dié-des-Vosges


Samedi 9h à 18h et 9h à 17 h dimanche

La recette de cette vente est destinée à financer nos actions de promotion et de défense des droits humains en toute indépendance.
Cette année ASIL'ACCUEIL88 est notre partenaire. Venez découvrir cette association et ses militants qui œuvrent dans l'accompagnement des demandeurs d'asile.
Nous proposerons également une exposition  "ACCUEILLONS LES RÉFUGIÉS" 
Elle présente la situation des réfugiés en France et dans le monde, ainsi que les solutions qu’Amnesty International propose pour que les droits des réfugiés soient respectés. Les initiatives des différents acteurs de l’accueil de réfugiés en France (maires, réfugiés, société civile) sont valorisées. Nous souhaitons ainsi répondre à certaines craintes vis-à-vis l’accueil des réfugiés
Enfin, nous cherchons à donner envie d’agir pour promouvoir une France solidaire et accueillante.

Nous mettrons également à votre disposition des documents et des pétitions pour soutenir des personne sen danger.
 
Photo Amnesty archive 2016

Photo Amnesty archive 2016

Photo Amnesty archive 2016


Photo Amnesty archive 2016

Photo Amnesty archive 2016


samedi 30 mars 2019

Amnesty au centre social Lucie Aubrac pour la "Journée Internationale des droits des femmes" mars 2019

Cette année, à l'occasion de la journée internationale des droits des femmes, nous avons avons été accueillis au Centre Social Lucie Aubrac avec le matin des échanges et des signatures pour demander la libération des défenseures des droits humains saoudiennes Iman al-Nafjan, Aziza al-Yousef et Ruqayyaa al-Mhareb.
 

BONNE NOUVELLE !

Elles viennent d'être libérées de manière provisoire, le 28 mars dernier.

Après 10 mois de détention arbitraire et de torture, elles pourront enfin rentrer chez elles et retrouver leurs proches. Elles ont été enfermées il y a presqu’un an, séparées de leurs familles, soumises à la torture et menacées, uniquement pour avoir exprimé leurs opinions et avoir revendiqué pacifiquement les droits des femmes en Arabie Saoudite.


Dessine moi un chemin vers le pays de l'égalité !

L'après-midi, nous avons accompagné 3 groupes d’enfants âgés de 6 à 10 ans, 2 groupes avec les plus petits, 1 groupe un peu plus âgé.
Nous avons orienté l’atelier sur ce qu’était pour eux l’égalité entre filles et garçons,/femmes et hommes,  en essayant de les faire parler de comment ils l’appréhendaient dans leur vie quotidienne et dans ce qu’ils avaient peut-être envie de faire plus tard.

Les dessins des enfants "Le pays de l'égalité"
Nous avons choisi le dessin comme support ; nous leur avons donc demandé de dessiner leur représentation du Pays de l’Égalité.

Une petite fille a dessiné un escalier qui semble être le "chemin vers l’égalité" ….  une autre a dessiné le drapeau d’un pays imaginaire, plein de couleurs et avec un oiseau,  dénommé Egalito !
 En conclusion, notre action a peut-être contribué à notre niveau à ouvrir une petite fenêtre sur le monde .

Après toute cette créativité, ces échanges autour des productions de chacun, la façon de concevoir l'égalité au Qatar... le moment était venu de partager avec égalité le Quatre-Quart ... l'heure du goûter avait sonné !

lundi 18 mars 2019

" Printemps de la Palestine " à Saint-Dié-des-Vosges

Dans cadre de la 9ème édition du " Printemps de la Palestine ", festival annuel culturel lorrain (agglomération de Nancy, Epinal, Saint-Dié...), se tiendront cette année à Saint-Dié deux événements :
1)Une exposition :
" Eclats de Vie à Gaza "
à l' Espace SADOUL, 28, Quai Sadi Carnot
Du 15 au 30 mars 2019 Entrée libre
Horaires d'ouvertures Mardi, Mercredi et Vendredi
10h00 à 12h00 et 13h30 à 17h00

vernissage le 19 mars 2019 à 19h30. 


2) Un Film " Wardi " ; comme vous le savez, ce film a été sélectionné par le Festival International du Film d' Education, au cours de sa dernière édition à Rouen. Il est donc organisé et présenté à Saint-Dié par la FIFE, dans le cadre de l'écho de son festival se déroulant du 18 au 21 mars. Pour le film Wardi, il s'agit d'un partenariat avec l'association Art et Essai et l'Association France Palestine Solidarité (AFPS) :
" Wardi "

vendredi 8 mars 2019

mercredi 16 janvier 2019

VŒUX 2019 d'AMNESTY INTERNATIONAL SAINT-DIÉ-DES-VOSGES

Les membres du Groupe AMNESTY INTERNATIONAL DE SAINT-DIÉ-DES-VOSGES vous adressent leurs meilleurs vœux militants pour 2019.

Au plaisir de vous retrouver à nos côtés pour lutter contre les violations des droits humains. Rendez-vous lors des différents temps forts de cette année qui débute : Sur les stands en ville, Un jardin dans la ville, 10 Jours Pour Signer à Saint-Nicolas, Conférence au FIG, séance de cinéma à l'Excelsior Espace Sadoul, Regards croisés, Journée du droit des femmes, Journée du sport et des associations, animations centre sociaux et bien entendu lors de notre grande vente de livres (en mai cette année). 
Si vous avez le désir de vous investir comme bénévole, nous vous invitons volontiers à participer à l'une de nos réunions, de nos actions. (Voir date et horaires sur notre blogue)

À très bientôt.
Le Groupe Amnesty 

samedi 1 décembre 2018

70ème anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme Lundi 10 décembre à Saint-Dié-Des-Vosges

Nous vous invitons à retrouver les membres du Groupe AMNESTY INTERNATIONAL de SAINT-DIÉ-DES-VOSGES afin de célébrer ensemble l’anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.
 

Le LUNDI 10 DÉCEMBRE 2018 à partir de 17h30 
ESPLANADE VICTOR SCHŒLCHER 
 

SOUS LA TOUR DE LA LIBERTÉ - SAINT-DIÉ-DES-VOSGES


Allumage des 70 bougies  -  Introduction musicale - Présentation.
Lecture des articles de la DUDH par les membres l’association ACTE.
(Atelier de création théâtrale et d’expression)
Dans le cadre de la campagne des 10 JOURS POUR SIGNER, des pétitions seront à votre disposition pour protéger des défenseur.e.s
des Droits Humains.



mercredi 28 novembre 2018

"10 JOURS POUR SIGNER" Décembre 2018 à SAINT-DIÉ-DES-VOSGES

"10 JOURS POUR SIGNER " est un événement annuel et mondial d'Amnesty International, qui prend de plus en plus d'ampleur chaque année.
L'an passé nous avons recueilli  376 signatures à Saint-Dié et  le record mondial a été largement battu puisque, dans 250 villes en France, dans 160 pays, le nombre total d'actions a été de près de 4.6 millions dont 560 000 en France  (Actions de pression ou de solidarité, signatures, courriers aux autorités, messages aux personnes elles-mêmes) qui ont permis la libération de prisonniers d’opinion.


Samedi  8 décembre de 14 heures à 17h30 , nous vous attendons nombreux sur notre stand, rue THIERS afin de soutenir des " PERSONNES EN DANGER " en signant des pétitions en leur faveur.
Cette année, 10 Jours pour Signer sera un temps fort de la campagne de soutien aux DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS  Les situations que nous allons défendre sont neuf femmes défenseures et un peuple autochtone, les Sengwer.

Nous avons mis la priorité sur les trois situations suivantes :

LE PEUPLE SENGWER- Kenya - Expulsé violemment de leurs forêts

Les Sengwer, peuple autochtone du Kenya, vivent depuis des siècles dans l’immense forêt d’Embobut. Apiculteurs et éleveurs de bétails, ils sont expulsés de force par le gouvernement au nom de la «conservation», pour protéger les forêts et répondre aux changements climatiques. Depuis 2012, les gardes forestiers et la police ont mis le feu à 2 600 maisons, et quelque 4500 personnes se sont retrouvées brutalement sans abri.En janvier 2018, un homme de 41 ans a été abattu et un autre gravement blessé. Le gouvernement prétend qu’il veut réduire la déforestation mais il n’existe nulle preuve que les Sengwer nuisent à la forêt. Son empreinte environnementale étant justement très faible, ce peuple devrait au contraire être reconnu comme propriétaire et gardien naturel de la forêt d’Embobut. 

  
MARIELLE FRANCO - Brésil - Assassinée pour avoir porté la voix des plus vulnérables
Marielle Franco, infatigable militante et conseillère municipale de Rio de Janeiro, a été abattue, à l’âge de 38 ans, avec son chauffeur Anderson Pedro Gomes, le 14 mars 2018. Élevée dans la favela de Maré, un ensemble de seize bidonvilles au nord de Rio, la jeune élue était connue pour son activisme en faveur des femmes noires, des LGBTI et des jeunes. Elle dénonçait en particulier les violences policières. Les éléments de preuves révèlent que ce double meurtre a été exécuté par des professionnels. Avec au moins 70 assassinats de défenseurs des droits humains en 2017, le Brésil est l’un des pays les plus meurtriers au monde et les auteurs de ces violences restent trop souvent impunis.

SIGNATURE EN LIGNE ICI


PAVITRI MANHJI - Inde - Harcelée parce qu’elle résiste à de grandes entreprises
Pavitri Manhji, cheffe élue du Conseil de village de Bhengari à Chhattisgarh (centre de l’Inde), est en première ligne dans la lutte menée par la communauté autochtone adivasi qui risque d’être expulsée pour laisser place à deux centrales électriques. Des villageois affirment avoir été forcés de vendre leur terre à des agents agissant pour le compte de deux entreprises privées. Ayant mobilisé les membres de sa communauté pour déposer près de 100 plaintes officielles, Pavitri est constamment confrontée à des actes d’intimidation. Des hommes de main l’ont menacée chez elle le 3 avril 2018. Depuis des décennies, les Adivasi sont chassés de leurs terres et leurs droits bafoués par des entreprises. Pavitri reste déterminée à résister.


DES NOUVELLES DES PERSONNES POUR QUI VOUS AVEZ SIGNÉ L'AN PASSÉ ?

Les 10 d'Istanbul |Turquie , emprisonnés pour avoir défendu les Droits humains. 
Après plus de 14 mois derrière les barreaux, le 15 août,un tribunald’Istanbul a décidé de libérer Taner Kiliç. Cependant les accusations sans fondement portées contre lui et les 10 d’Istanbuln’ont pas été abandonnées. Le procès deTaner a été repoussé au 21 mars 2019.

Hanan Badr el-Din | Égypte, Arrêtée pour avoir milité en faveur des victimes de disparition forcée.  Hanan est toujours en attente de son procès dont l’audience a été repoussée plusieurs fois. D’ure part, grâce à la mobilisation internationale, elle a bénéficié des soins dontelle avait besoin.

  
Shackelia Jackson |Jamaïque , Déterminée à combattre l’impunité des forces de police.
Grâce à la solidarité des militants d’Amnesty International, Shackelia se sent très appuyée moralement. Elle et sa famille se sentent plus protégées par les autorités jamaïcaines contre le harcèlement de la police. Le gouvernement a engagé des réformes visant à mieux contrôler l’action des forces de l’ordre afin de réduire les comportements irréguliers et brutaux.